En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › LIRE SORTIR PARTIR

Rétromobile 48ème édition a célébré la marque MG

Press Tv News - dimanche 11 février 2024
par Thierry Clavel

C’est le Graal pour bon nombre de passionnés qui attendent, chaque année début février, l’ouverture des portes de  « Rétromobile ». Ce salon  est, à ce jour, le  plus grand salon Français et le deuxième en Europe derrière l’Allemagne. Avec une surface de 75.000m2, Il est actuellement réservé exclusivement  à la moto et à la voiture ancienne. Cette année a enregistré un record de 130.000 visiteurs, du jamais vu pour un salon de l’automobile ancienne.

La première édition fut un succès
C’est le 14 février 1976 que des passionnés d’automobiles anciennes, Marc Nicolosi et Jean Pierre Jouet lancèrent   le premier salon « Rétromobile ». Cette première se déroula pendant 9 jours sur le site désaffecté de  l’ancienne gare de la Bastille. La première édition fut un succès, avec 3000 visiteurs venus de toute la France pour découvrir des véhicules dont une partie provenait de la collection de l’organisateur et de l’Association Sportive Automobile des Véhicules d’Epoque. Sur l’affiche de ce premier évènement une Rolls Royce était en bonne place et en médaillon : une locomotive, un avion un vélo et un bateau. L’ensemble symbolisant tous les moyens de transport consacrés pendant cette manifestation. 

Que la voiture ancienne et la moto
Compte tenu de l’accroissement continu de la fréquentation, il est décidé en 1981 de déménager le salon Rétromobile pour l’installer Porte de Versailles et de ne se focaliser que sur la voiture ancienne et la moto. Il est proposé une place à tous les acteurs de l’automobile, de la mécanique, de la pièce détachée,  des clubs, des artistes et de sociétés de vente aux enchères  de voitures anciennes. Les associations joueront un rôle très important pour accompagner le succès de ce salon, et en premier lieu la FFVE (Fédération Française de Véhicules d’Epoque) qui rassemble plus de 400 000 collectionneurs en France, soit plus de 1 000 000 de véhicules anciens (source FFVE). Ce sont aussi directement 500 professionnels, mécaniciens, carrossiers, qui veillent à leur bon fonctionnement.

Un objet patrimonial
La FFVE a été reconnue d’utilité publique  par le Conseil d’Etat par décret le 9 février 2009. C’est une association qui a pour but d’encourager, de coordonner et de développer en France la conservation, l’utilisation et la collection de tous véhicules anciens, quelle que soit leur nature. A ce titre  les propriétaires peuvent bénéficier d’une « carte grise de collection », qui leur fait perdre le statut d’objet d’usage pour devenir un « objet patrimonial ». Par conséquent, en cas d’accident grave, l’expert  ne peut pas appliquer la procédure de « véhicule économiquement irréparable ou gravement endommagé ». « Il convient de féliciter la FFVE qui a  joué un rôle majeur dans la protection du patrimoine de la voiture ancienne en France », confirme un expert.
 
MG, un monument de l’histoire automobile anglaise
Cette 48ème édition a célébré deux centenaires. Celui  de la marque MG, monument d’histoire automobile britannique  fondée en 1924 à Oxford en Angleterre avec la présentation de ses plus beaux modèles : une Old MG Number One de 1925, une MG EX135 de 1938 et une MG EX131 briseuse de records, véritable Star de Rétromobile.
 
Un char avec deux moteurs Cadillac
Habitué de Retromobile, le musée des Blindés de Saumur expose cette année, un char Américain : le Chaffee, qui grâce à ses deux moteurs Cadillac pouvait rouler à 60km/h. Il a connu le baptême du feu dans la bataille des Ardennes en 1944. Il avait toutes les qualités d’un char léger, la puissance en plus.

Cette édition a aussi  fêté les 100 ans du célèbre Autodrome de Montlhéry, titulaire du label « Patrimoine du vingtième siècle ». Construit en 1924, il reçoit, encore aujourd’hui, des pilotes de voitures anciennes.
 
La présence de ténors du pilotage
Dans l’espace de ce salon, quelques légendes vivantes faisaient également partie des têtes d’affiche comme en témoigne la présence de ténors du pilotage : Jacky Ickx détenteur plus particulièrement de 6 victoires aux 24h du Mans et vice-champion du monde en 1969 et 1970. Sébastien Loeb, champion du monde des rallyes neuf fois consécutives de 2004 à 2012 au terme de dix saisons complètes. Stéphane Peterhansel, pilote de moto et auto de rallye-raid français qui détient le record absolu de victoires au Rallye Dakar avec 14 succès. Charles Leclerc,  vice-champion du monde formule 1 en 2022. Magnus Walker,  un inconditionnel des Porche 911 dont il est grand collectionneur, avec lesquelles il gagne deux fois aux 24h du Mans dans leur catégorie. Ou encore Philippe Monneret issu d’une grande famille Française de pilotes moto qui totalisent à eux seuls 600 victoires dont 30 titres de champion de France.

Il fallait aussi revoir ou découvrir, la Bugatti Type 57 SC Atlantic et la Bugatti Royale ou encore les deux Ferrari 250 GTO qui ont ravi les collectionneurs les plus avertis venus des quatre coins du globe.
 
Rétromobile a décidé d'ouvrir  un espace, dans le pavillon 3, aux amateurs désireux d'exposer leurs véhicules à vendre. Seules contraintes,  les modèles éligibles doivent avoir été produits avant 1990 et leur prix ne doit pas excéder 25.000 euros. L'offre concerne autant les particuliers que les professionnels, les catégories dites «populaires» mais aussi des « Youngtimers ». Tous  ces véhicules des années 1980 séduisent tant les  quadras que les quinquas.
 
Les ventes aux enchères pendant Rétromobile
C'est une tradition bien ancrée. Pendant Retromobile, quatre grandes maisons de vente aux enchères ont dispersé des voitures exceptionnelles. Moment attendu à chaque édition du salon :
La vente organisée par la maison Artcurial Motorcars qui a enregistré cette année un total de 17,8M€ toutes ventes confondues, prouvant à elle seule que le marché de l’automobile de collection conserve toute sa vigueur et son attrait.
La maison RM Sothebys avait  donné rendez-vous dans les salles du Carrousel du Palais du Louvre où 78 lots ont été  dispersés.
La maison Bonhams  a aussi proposé de sublimes automobiles au Grand Palais éphémère.
Le département automobile de la maison Osenat a offert à la vente,  avenue  de Breteuil à Paris, 9 joyaux de l’automobile Française.
Enfin pour le plaisir, vous pouviez côtoyer à Rétromobile de multiples entreprises spécialisées dans la vente et l’entretien  de voitures anciennes, ce qui en fait le plus grand musée éphémère de France.
En conclusion, pour la prochaine édition, la question est : « Pensez-vous qu’une seule journée soit suffisante » ? La réponse est : « Franchement, non » !

Thierry Clavel

En savoir plus :  https://www.retromobile.fr/
Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « LIRE SORTIR PARTIR »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 75 millions de vidéos vues, notre Tv "Acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création. Témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels ont répondu à toutes nos questions, nous les remercions.

Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2024 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact