En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › ACTUALITÉ

Chirurgie de la cheville - En consultation avec un rugbyman professionnel

Press Tv News - Acteurs de Santé Tv - jeudi 19 août 2021
par Stéphanie Chevrel & Gaël de Vaumas, avec le soutien d'ANCIS en toute indépendance éditoriale

Komiti Junior ALAINUUESE est néo-zélandais. Né le 19 mars 1994, il a 27 ans, mesure 2,02 m et pèse 135 kilos. Il a démarré sa carrière professionnelle, en 2013, en Nouvelle-Zélande. Après avoir joué dans l’équipe des Glasgow Warriors (2016/2018 & 2019), il a rejoint le Rugby Club Toulonnais, au poste de 2ème ligne (2018 & 2019/2021). Nous l’avons rencontré lors d’une consultation de suivi pour une blessure de la cheville au cabinet du Dr Christophe Cermolacce, chirurgien orthopédique à Marseille et Paris, spécialiste de la cheville des sportifs de haut niveau. 

Je suis tombé amoureux de ce sport
Komiti Junior a décidé de jouer au rugby alors qu’il était au lycée. Il a intégré le Wesley College, célèbre école de rugby de Nouvelle-Zélande. « Tous mes amis et ma famille jouaient au rugby, je suis tombé amoureux de ce sport. J’ai joué en Nouvelle-Zélande pendant six ou sept ans, puis pendant deux ans et demi à Glasgow, en Écosse et enfin, j’ai rejoint l’équipe du Rugby Club Toulonnais, en France. »
 
Le rugby demande beaucoup de discipline
« J'aime ce sport, mais il demande beaucoup d'effort à la fois physique et mental. Pour être forts sur le terrain, nous devons nous entraîner tous les jours : gymnastique, sauts, course, sports de contact pour habituer notre corps aux impacts », explique Komiti Junior. Il poursuit : « Nous devons également développer nos capacités d’endurance, suivre un régime et surveiller notre poids. Il faut beaucoup de discipline. Le rugby est un sport brutal, il y a beaucoup de risques pour la santé. C’est la septième intervention chirurgicale que je subis dans ma carrière, mais je reviens toujours au jeu. Je suis heureux de jouer au niveau professionnel. »
 
Un sport à haut risque
Komiti Junior s’est fait une grosse entorse, il y a quelques semaines. « Nous voyons souvent les rugbymans dans nos consultations pour des problèmes d’articulation de la cheville ou du pied. Il y a malheureusement beaucoup de blessures dans ce sport », confirme le Dr Christophe Cermolacce qui a opéré Komiti Junior. « Il s’était fait une entorse entre la fibula et le tibia et également une entorse médiale qui a nécessité une réparation ligamentaire, sans quoi sa vie sportive s’arrêtait. »
 
Reprendre rapidement l’entraînement après une intervention chirurgicale 
« Komiti Junior a commencé sa rééducation trois semaines plus tard. Il reprend maintenant l’entraînement avec des mises en pression et de la course à pied car les rugbymans prennent énormément de pression et de contre-appuis. Il sera ré-athlétisé au troisième mois. Le tout est qu’il soit opérationnel pour rejouer à la reprise de la Ligue, ce qui nous laisse un peu de temps. Il faut compter au minimum trois mois pour ce type de pathologie », observe le Dr C. Cermolacce.
 
J’ai fait de gros progrès 
Komiti Junior le confirme : « Tout d'abord, je suis entre de bonnes mains ! J’ai fait beaucoup de rééducation et j'ai une bonne équipe médicale autour de moi. Le Dr Cermolacce est un médecin incroyable. Il m’a été recommandé par certains de mes coéquipiers. J’ai confiance en lui, je fais ce qu’il me dit de faire. Et, aujourd'hui, très grosse amélioration ! J’ai fait beaucoup de progrès. »
 
Priorité à l’obéissance et à la confiance pour retrouver son niveau
« Ce qu’on attend d’un sportif de haut niveau lorsqu’il est blessé, c’est l’obéissance et la confiance. Sans confiance ou sans obéissance, nous n’obtiendrons pas de bons résultats. La priorité est que les sportifs de haut niveau nous écoutent, suivent exactement nos consignes et, en plus, aient une bonne hygiène de vie. Si tout se passe comme prévu, les résultats sont là. Les professionnels sont rigoureux à tous les niveaux et ne dérogent pas aux consignes. Ce qui nous fait plaisir, c’est de les voir retrouver leur niveau et rejouer. La plupart nous sont très reconnaissants », confie le Dr Cermolacce. 
Komiti Junior est en France pour deux ans, pour une autre saison, et il le confirme : « je fais mon maximum. Pour l’instant, je récupère ma forme. J’ai vraiment envie de retrouver au plus vite mon équipe du Rugby Club de Toulon. Et franchement, je veux jouer en finale ! »
 
Tout savoir sur la chirurgie de la cheville :
https://www.lachevilledusportif.com/ @C_Cermolacce #ChevilleSport
#sportsante #rugby #chevillesport #kine #chirurgie #cheville #pied 



 

Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « ACTUALITÉ »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 70 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2021 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact