En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › ACTUALITÉ

Covid 19 - Lutter contre l'épidémie de fausses informations

Festival de la Communication Santé - mercredi 27 janvier 2021
par Gaël de Vaumas

Une occasion de mieux comprendre le mécanisme des « fake news » à l’heure de la COVID-19, mais aussi de proposer des pistes pour mettre fin aux croyances ou autres théories du complot. Le tout en confrontant les points de vue du Dr Sylvie C. Briand, à la tête de la gestion des risques infectieux à l’OMS (programme de gestion des situations d’urgence sanitaire), de la netnologue Caroline Faillet, fondatrice et directrice du cabinet de conseil Opinion Act, de la journaliste santé Brigitte Fanny Cohen, ancienne chroniqueuse à France 2, en charge de « la Minute Santé » de l'Observatoire de la Santé, et du docteur Gérald Kierzek, Directeur médical de Doctissimo, chroniqueur et éditorialiste médical du Groupe TF1/LCI.
 
Une rencontre proposée par le Festival de la Communication Santé
« Comment se propage la désinformation ? Pourquoi ces informations trompeuses sont-elles partagées ? Est-il possible de contrer cette tendance ? Bienvenue pour cette seconde rencontre du Festival de la Communication santé », organisée avec l’ISCOM et relayée par de nombreux partenaires, dont Acteurs de santé Tv et l’Observatoire de l’Information Santé. « Vous êtes aujourd’hui plus de 60.000 personnes à nous suivre sur les réseaux sociaux. Le Festival se ré-invente en proposant tout au long de l’année des Rencontres qui nous mèneront jusqu’à sa 31ème édition à Deauville, les 25 et 26 novembre 2021. Nous avons également créé un Club vous permettant de suivre notre actualité, car en réalité, nous sommes le Festival de toutes les communications santé », indique Dominique Noël, Présidente du Festival.
« Créé il y a 31 ans, le Festival de la Communication Santé récompense chaque année les meilleures campagnes de communication santé. Avec plus de 600 participants, le Festival est devenu le point de rencontre incontournable des acteurs de la communication santé », ajoute Eric Phélippeau, Vice-Président du Festival de la Communication Santé, Président de By Agency,  modérateur de cette rencontre préparée avec Stéphanie Chevrel, présidente de l’Observatoire de l’Information Santé,  et Daniel Rodriguez, Président des éditions Elsevier Masson.
Consultez les réseaux sociaux avec un esprit critique
« Sur les réseaux sociaux, il y a beaucoup plus d’idéologues – qui ont pour mission de faire progresser les idées et les idéologies – que de scientifiques. Il faut consulter les réseaux sociaux avec un esprit toujours critique. Beaucoup de fausses informations circulent. Il faut les considérer avec un reflex d’auto-défense intellectuelle. Cela évite de partager de fausses informations. Un esprit critique, ce n’est pas dire « du mal », mais « discerner. » Se méfier des emballements médiatiques, surtout dans un contexte de crise. Il y a souvent une part de rumeur, voire d’intox », Brigitte Fanny-Cohen, journaliste santé, autrice.

Choisissez avec soin vos sources d’information
« Choisissez avec soin des sources d’information fiables et éviter de les multiplier. Abondance d’information ou « infobésité » ne signifie pas qualité de l’information. Analysez toujours les informations reçues sous le filtre de votre sens critique et de votre bon sens », conseille Daniel Rodriguez, Président des éditions Elsevier Masson.

Si cela vous choque, méfiez-vous !
« Votre radar à fake news, ce sont vos émotions. Car les fake news sont structurellement pensées pour vous toucher. Si cela vous choque, vous émeut, vous surprend, vous scandalise… Méfiance ! Le problème avec les fake news, ce n’est pas seulement l’action des vecteurs de croyance, c’est surtout l’inaction des porteurs de la connaissance. Veillons à ce que, sur les domaines de santé publique, on ne laisse pas le champ libre aux émetteurs de fake news », Caroline Faillet, Netnologue, CEO et fondatrice d’Opinion Act.

Mettez du doute, n’hésitez pas à interroger
« Attention aux arguments d’autorité ! Revenons à du pragmatisme, de l’humilité et du terrain », prévient le docteur Gérald Kierzek, Directeur médical de Doctissimo, chroniqueur et éditorialiste médical du Groupe TF1/LCI. « Mettez du doute, mettez des questions, n’hésitez pas à interroger, à vous interroger, à remettre en question les affirmations de certains médias. L’information n’est pas seulement verticale, toujours essayer de réfléchir, quelle est l’information que l’on me donne, qui l’émet ? Des sites comme Doctissimo proposent des échanges en « live », n’hésitez pas à contacter des professionnels de l’info. »

Travaillons ensemble
« Nous sommes tous conscients de ce malaise qu’est la fausse information. Nous avons tous un rôle à jouer. Apprenons la communication en temps de crise au 21ème siècle. Les « experts » et « autorités sanitaires » doivent écouter la société et co-développer des solutions pour riposter aux épidémies et infodémies », conclut le docteur Sylvie Briand, Directeur Gestion des risques infectieux, Programme OMS de gestion des situations d’urgence sanitaire. « La seule solution pour faire face et sortir de la désinformation est de travailler ensemble ! Il est certain, qu’ensemble nous irons plus vite et mieux. »

En savoir plus :
« Quand l’infodémie santé s’invite dans le débat ! »
Rencontre organisée par le Festival de la Communication Santé,le 24 novembre 2020, en partenariat avec l’ISCOM et le soutien institutionnel d’Elsevier Masson, de la FNIM et de l’Observatoire de l’Information Santé

Lire
Décoder l’info (éditions Bréal),Caroline-Faillet, interview de Caroline Faillet, 

> Nombreuses interviews sur la désinformation à retrouver sur : https://www.observatoiredelinfosante.com/,
Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « ACTUALITÉ »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 70 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2021 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact