En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › INFORMATION PRESSE

Startups Rennes Métropole – Saint-Malo

Agence Oxygen - mardi 26 janvier 2021
par French Tech Rennes - St Malo

31 startups développant des innovations dans la cybersécurité, les CleanTech, les Medtech, l’immobilier, etc. ont levé des fonds en 2020. Malgré le ralentissement marqué de l’activité, la pandémie n’a pas freiné l’intérêt des investisseurs pour les pépites de Rennes Métropole et de Saint Malo. Afin d’accompagner leur croissance, ils ont injecté plus de 80 millions d’euros cumulés dans ces jeunes pousses.

A l’image de la bonne vitalité de la French Tech au niveau national, les startups de la French Tech Rennes - St Malo ont bien résisté à la crise en levant plus de 80 millions d’euros en 2020. Un bon score puisque les 118 millions d’euros levés en 2019 étaient dopés notamment par la levée de Hoppen (32 M€).

En nombre, les startups ont été aussi plus nombreuses à boucler des tours de tables pendant cette année particulière : 31 contre 26 en 2019.

Rennes métropole, une “cybervalley” européenne
A l’heure où la protection des données s’est imposée comme un enjeu majeur pour tous les secteurs économiques, les investisseurs ont répondu à l’appel des acteurs de la cybersécurité. En 2020, Rennes Métropole confirme son statut de place forte de la cybersécurité en France et en Europe :

Une croissance à deux chiffres pour l’emploi privé : + 26 %, soit 4 160 emplois supplémentaires en 2020 et 13 créations d’entreprises en 2 ans. 76 entreprises privées interviennent sur le territoire avec un total de 3280 emplois privés ;

La présence de groupes industriels impliqués dans l’écosystème : Airbus Cybersecurity (associé à la recherche locale), Thales Services (avec une “ruche” accueillant des startups) et la CyberSoC d’Orange Cyberdéfense (place forte du groupe Orange).
(Source : étude menée par l’AUDIAR en 2020)

Illustrations de cet écosystème dynamique et attractif en France, Sekoia Inthreat, qui a développé une plateforme d'analyse des risques cyber dédiée aux structures publiques et privées, françaises et européennes, a levé 10 millions d’euros et lance une trentaine de recrutements pour renforcer ses équipes R&D. Anozrway et Glimps, qui misent sur l’intelligence artificielle pour détecter les cyberattaques, ont récolté quant à elles deux plus d’1,8 million d’euros.

Les CleanTech ont le vent en poupe
Pan de la Tech for good à la confluence du numérique et de la transition écologique, les CleanTech bénéficient d’investissements croissants :
Energiency spécialiste d'analyse de la performance énergétique à base d’intelligence artificielle pour monitorer, diagnostiquer et améliorer la performance énergétique des bâtiments et des parcs machines, a bouclé une deuxième levée de 4,5 millions d’euros.

Dans le secteur de la chimie verte, Surfact’Green qui conçoit et développe des tensioactifs naturels à base de chimie verte, a aussi levé 4,7 millions d’euros l’an dernier.

Energy Observer Developments, startup issue du bateau éponyme qui parcourt le globe grâce aux énergies durables a collecté 20 millions d’euros. Un montant record pour une première levée de fonds souscrite auprès du Groupe Accord, de Thelem assurances et du groupe Monnoyeur, pour accélérer l’industrialisation et la commercialisation des technologies à l’hydrogène.

La filière hydrogène a décidément la cote, puisque H2X Ecosystem, qui crée un écosystème autour de la production d'hydrogène pour déployer des solutions de mobilité décarbonée, a également bouclé un premier tour de table de 3,2 millions d’euros.

Un intérêt grandissant pour les Medtech et les Healthtech
4e pôle d’innovation en e-santé de France et comptant 1 emploi sur 10 dans le secteur, la métropole rennaise et son potentiel technologique stimulent la création de startups qui mettent au point des innovations. Celles-ci vont de la détection et la prévention de maladies, au suivi des patients, en passant par l’analyse du microbiote ou la kinésithérapie. 5 startups rennaises ont levé 8,7 millions d’euros en 2020 :
Vita DX a imaginé la première solution de détection précoce du cancer de la vessie à partir de l’urine. La levée de fonds de 3 millions d’euros accélère la phase de commercialisation initiée par le marquage CE de sa solution et ouvre des perspectives sur l’échiquier mondial.

Follow, éditrice de solution de gestion des dossiers patient, révolutionne le travail des spécialistes et de leurs assistants et a levé 2,5 millions d’euros. Plus de 600 spécialistes et secrétaires utilisent la solution qui vient de nouer un partenariat avec Doctolib.

Moovency, éditeur d'un logiciel d'analyse et de la quantification des risques musculo-squelettiques dans le secteur industriel a levé 2 millions d’euros pour se développer à l’international en 2022.

Nahibu développe des solutions d'analyse du microbiote intestinal par une méthodologie de séquençage haute définition unique au monde. La startup commercialise un kit d'analyse du microbiote intestinal qu’elle a présenté lors de l’édition virtuelle du CES de Las Vegas 2021. La levée d’1 million d’euros permet d'accélérer sa phase d’industrialisation.

Blueback développe des solutions connectées de rééducation pour les masseurs-kinésithérapeutes. Cette levée de fonds de 200 000 euros va lui permettre de gagner l’international.

Les logiciels et le multimédia ont toujours le vent en poupe
L’écosystème du numérique rennais est très dynamique et en pleine croissance. Le secteur compte 3 000 entreprises sur le territoire dont 194 startups et 24 000 salariés.

Qu’ils soient destinés aux entreprises ou aux particuliers, les logiciels informatiques et les applications mobiles, ainsi que les solutions multimédia développés par les startups du bassin rennais ont suscité l’attention des fonds d’investissement : 18 startups ont levé plus de 38 millions d’euros cumulés : 

Kurmi Software : spécialisée dans l’édition logicielle et la gestion d’outils de communication en entreprise a levé 10 millions d’euros ;

Aviwest, spécialisée dans les équipements connectés de captation et transmission de vidéos en continu et en mobilité via les réseaux mobiles 3G et 4G notamment pour les reportages TV, a levé 8 millions d’euros ;

Quortex a levé 2,5 millions d’euros pour ses solutions logicielles basées sur l’IA pour réduire les coûts d’infrastructure et de réseaux lors de la diffusion de contenus Live sur Internet.
« Malgré cette année si particulière à beaucoup d’égards, nous nous réjouissons de voir que les investisseurs ont été attentifs au potentiel de développement des pépites métropolitaines. Notre stratégie basée sur la valorisation des secteurs d’excellence, (cybersécurité, santé, numérique, …) aujourd’hui porteurs d’innovation et créateurs d’emploi, est gagnante. La décision d’implanter sa startup à Rennes repose sur l’offre de formation variée, sur la qualité des réseaux d’acteurs économiques et les talents avec lesquels chaque chef d’entreprise pourra collaborer. La dynamique se poursuit ! » commente Sébastien Sémeril, Président de Destination Rennes et Vice-Président en charge de l’économie et de l’emploi de Rennes Métropole

« 2020 a été une bonne année au regard de la crise que nous traversons, signe que les projets qui naissent sur notre territoire ont de bons fondamentaux notamment sur nos filières d’excellence. En ce début 2021, la dynamique reste encourageante, une cinquantaine d’entreprises sont attendues à Startup on the beach, événement de rencontre « work and fun » entre startups et investisseurs, qui aura lieu le 29 juin à Saint-Malo” déclare Daniel Gergès, directeur du Poool

A propos de Destination Rennes Business Services
Sous la marque Destination Rennes Business Services, la SPL Destination Rennes s’est vu confier par Rennes Métropole, la communication, la promotion et la prospection économique de la métropole rennaise sur le territoire français et à l’international. Dirigée par Jean-François Kerroc’h, sa mission est de faire accéder Rennes au rang de métropole européenne, destination économique, touristique et congrès en France. https://www.rennes-business.com/

A propos du Poool
Le Poool est la communauté de l’innovation et de l’entrepreneuriat en Ille-et-Vilaine qui accompagne les entreprises innovantes et anime la dynamique territoriale en collaboration avec l’ensemble des acteurs, au service de l’emploi. Opérateur de la capitale French Tech Rennes St Malo et membre du réseau 7 Technopoles de Bretagne, Le Poool dispose d’une force de frappe unique pour contribuer à faire de notre territoire un lieu propice au développement des entreprises innovantes.
Pour en savoir plus : www.lepoool.tech

Contacts presse - Agence Oxygen
Emmanuelle Catheline - emmanuelle.c@oxygen-rp.com - 06 79 06 36 11
Linda Bellili - linda.b@oxygen-rp.com - 06 01 49 03 06
Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « INFORMATION PRESSE »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 70 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2021 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact