En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › ACTUALITÉ

Reprendre une activité sportive après le confinement

Press Tv News - lundi 14 décembre 2020
par Stéphanie Chevrel & Gaël de Vaumas, avec le soutien d'ANCIS en toute indépendance éditoriale

Christophe Cermolacce est chirurgien orthopédiste à Paris et à Marseille. Il est spécialiste de la chirurgie de la cheville et plus spécifiquement, de la cheville des sportifs amateurs et des sportifs de haut niveau.

Davantage de blessure à la cheville pendant le Covid 19
« Pendant les différents confinements et déconfinements, nous avons pu constater davantage de blessures à la cheville, tant chez les sportifs amateurs que chez les sportifs de haut niveau. Le confinement a très certainement été, avec l’arrêt de l’exercice physique pendant plusieurs semaines, à l’origine de ces blessures. » 

Les muscles se sont mis à l’arrêt et les tendons au repos
« Nous avons observé davantage de ruptures du tendon d’Achille (tendon calcanéen) et des lésions musculaires beaucoup plus fréquentes tant chez les amateurs que chez les joueurs professionnels. Pendant le confinement, beaucoup de personnes n’ont pu pratiquer. Les muscles se sont mis à l’arrêt et les tendons au repos. Lorsque l’entraînement a repris, il y a eu forcément davantage de ruptures tissulaires. »

À la reprise, des lésions musculaires plus fréquentes 
« Si nous n’avons pas observé plus de fractures chez les joueurs professionnels de rugby et de football, il est certain qu’il y a plus de lésions musculaires. Aujourd’hui, tous les effectifs sont touchés : à Paris, l’équipe du PSG s’est retrouvée pratiquement sans joueur avant. Il y a eu de nombreuses blessures musculaires dans pratiquement dans tous les clubs.
En ce qui concerne les rugbymans, les fractures sont fréquentes et reviennent de façon chronique dans ce sport. Si les opérations ont été stoppées pendant le confinement, elles reprennent aujourd’hui parce que le sport a repris, mais je ne pense pas qu’il y ait eu réellement une augmentation du nombre de fractures. »

S’hydrater correctement pour éviter des tendinites et autres lésions 
Pendant plusieurs semaines, nos sorties ont été limitées à 1 heure et 1 km par jour, puis à 3 heures et à 20 kms par jour. Á la veille des fêtes, nous allons pouvoir reprendre le sport en extérieur comme nous le souhaitons. Le Dr Christophe Cermolacce apporte quelques conseils pour que la reprise se passe bien. « Le premier conseil est de pas passer directement d’une à trois heures de sport par jour, voire plus ! Le second est de favoriser l’hydratation et l’isotonique : il faut automatiquement partir avec une gourde contenant des produits spécifiques qu’on trouve en pharmacie ou sur Internet car, si le volume de sport augmente du jour au lendemain, il faut impérativement une supplémentation hydrique. Il faut avoir à l’esprit que lorsqu’on transpire, on transpire des ions. Il faut absolument respecter cette perte ionique en s’hydratant correctement pour éviter des tendinites ou d’autres lésions importantes. » 

Reprendre avec prudence ses activités sportives au quotidien
« C’est très positif qu’on autorise les gens à se déplacer, à marcher, à faire de la course à pied ou du vélo mais bien entendu, il faut garder de la prudence. Il faut penser à s’hydrater et à s’étirer, à respecter sa cardio-fréquence après avoir été à l’arrêt pendant de longues semaines. L’important, c’est qu’on va pouvoir reprendre ses activités sportives au quotidien. » 

« Le sport c’est la santé ! »

#sportsante #chevillesport #consultationpansements #revoirsonmedecin

En savoir plus : https://www.lachevilledusportif.com/ @C_Cermolacce

Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « ACTUALITÉ »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 70 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2021 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact