En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › ACTUALITÉ

Une communication couillue pour sensibiliser au cancer testiculaire !

Movember & Cerhom - lundi 30 novembre 2020
par Movember & Cerhom

« Un vrai film de boules 2 », un clip de Cerhom & Movember avec Bruno Solo pour briser le silence sur les cancers masculins.
 
 

Cerhom, l’association de lutte contre le cancer masculin, et Movember Foundation, ONG mondiale pour la santé masculine, lancent une nouvelle campagne de prévention du cancer testiculaire. A travers le clip « Un vrai film de boules 2 », Bruno Solo, en capitaine d’équipe de bowling, invite les hommes à se prendre en main pour éviter le cancer testiculaire.


Le cancer du testicule touche essentiellement les adultes jeunes
85% des hommes diagnostiqués ont entre 15 et 49 ans. Le cancer du testicule est, en incidence, le premier cancer de l’homme jeune en France. Environ 2 700 nouveaux cas sont enregistrés chaque année dans notre pays.

Dans 95% des cas, si la maladie est diagnostiquée à temps, la prévention est quasiment synonyme de guérison et la survie à 5 ans oscille entre 98 et 99 % pour les formes purement locales et supérieure à 70 % pour les formes métastatiques. Toutefois, le risque d’un diagnostic tardif peut déboucher sur des complications bien plus graves. 


« Lever les tabous sur les cancers masculins, encourager les hommes pour qu'ils se mettent à nu devant leur médecin », alerte Olivier Jérôme, président de Cerhom Olivier,  interviewé à l’occasion de la réalisation du calendrier 2020 « Les patients se mettent à nu », réalisé par Nathalie Oundjian avec le soutien d’eVeDrug, d’Acteurs de Santé Tv et du Festival de la Communication Santé

 Voir l'interview > ICI

 

Parfois difficile pour les hommes d’évoquer une maladie qui a un rapport avec la virilité
Cerhom et Movember Foundation ont souhaité, à travers un spot de prévention, s’associer et sensibiliser de manière ludique à des méthodes d’inspection simples : palpation mensuelle, contrôle médical avec son médecin traitant en cas de doute ... L’objectif est d’attirer l’attention du public sur un cancer trop méconnu et traité trop tardivement au regard des progrès de la science en la matière. Pour beaucoup, il est encore difficile d’évoquer une maladie qui a un rapport avec la virilité et d’aller consulter avec les mots « prostate », « testicule » ou « verge ». 

 

Se prendre en main pour se faire dépister et ne pas passer pour des glands
Le clip « Un vrai film de boules 2 » a été tourné lors d’une partie de bowling avec un vocabulaire à double-sens pour rassurer, casser les préjugés, et  lever les tabous. Bruno Solo, capitaine de son équipe rappelle ainsi qu’il est essentiel d’inspecter fréquemment son matériel pour être sûr qu’il n’y ait pas de grosseur inhabituelle au niveau de ses testicules.

 

Autour de Bruno Solo, des acteurs engagés bénévolement pour briser le silence sur les cancers masculins
Après « Un vrai film de boules » (2018), et « Le Coup de la Panne » (2019), Antoine de Bujadoux et Carlos Abascal Peiró se sont entourés d’un casting d’acteurs de 19 à 60 ans. Bruno Solo, Stomy Bugsy, Frédéric Bouraly, Philippe du Janerand, Henri Lebman, Maxime Musqua, Thomas Soliveres, Lucie Boujenah, Théo Fernandez, Bryan Trésor et Paga ont tous bénévolement souhaité s’engager pour casser le silence qui entoure la lutte contre les cancers masculins. Ils invitent, tous les hommes à se prendre en main pour se faire dépister.

En savoir plus :

#Movember #Cerhom #Patients2020 #Cancers #CancersMasculins #CancersTesticules #Dépistage #Prévention #SantéPublique

http://cerhom.fr/
https://www.acteursdesante.fr/webtv/je-me-suis-mis-a-nu-pour/10/
https://fr.movember.com/about/foundation

Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « ACTUALITÉ »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 70 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2021 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact