En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › ACTUALITÉ

Des recommandations en 2020 pour prévenir les escarres

Press Tv News - Acteurs de Santé Tv - jeudi 23 janvier 2020
par Gaël de Vaumas & Stéphanie Chevrel

Chirurgie, escarres, pansements, cicatrices, plaies complexes, télémédecine… Autant de thèmes qui seront discutés lors des Journées Cicatrisations organisées, du 26 au 28 janvier, par la Société Française et Francophone des Plaies et Cicatrisations (SFFPC), et auxquelles participe ConvaTec. La cicatrisation nécessite une prise en charge pluridisciplinaire : infirmier(e)s, médecins, chirurgiens, dermatologues, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, podologues, diabétologues, chirurgiens vasculaires sont attendus au Palais des Congrès de Paris. « Plus de 50 modules et des sessions spéciales dédiées à la e-santé et à la chirurgie sont proposés aux participants tandis que le traditionnel Forum Cicatrices aborde ce sujet de A à Z. La contention, très importante pour les ulcères et le parcours de soins du patient sont les grands thèmes des plénières de cette année », souligne Nathalie Faucher, gériatre, Hôpital Bichat, AP-HP et membre du comité d’organisation des Journées Cicatrisations.
 
Journées Cicatrisations 2020 et parcours de soins : un label pour homogénéiser les pratiques
Pour Nathalie Faucher, « le parcours de soins va permettre de lier tous les soignants les uns avec les autres et d’établir un pont avec l’hôpital afin que le soin ne s’arrête pas juste à la sortie ou à l’entrée de l’établissement. Il faut que nous arrivions à transmettre aux soignants de ville, les protocoles et la façon de prendre en charge le patient lorsqu’il rentre à son domicile, et de la même façon, il faut que le soignant de ville ait une entrée privilégiée à l’hôpital en cas de problématique : une plaie qui ne cicatrise pas, des artères qui se bouchent avec une artérite qui évolue… C’est un peu ce qui se passe avec la création de centres de soins de cicatrisation qui accueillent des médecins vasculaires, des diabétologues et qui permettent de prendre en charge les patients, soit pour une simple consultation, soit pour une hospitalisation. La Société Française et Francophone des Plaies et Cicatrisations réfléchit à recenser les différents centres français et à réaliser une cartographie afin d’essayer d’homogénéiser nos pratiques et de mieux renseigner les patients et les soignants sur les différentes possibilités qui leur sont offertes ».
 
Prévenir les escarres : des recommandations en 2020
« Les escarres en France restent une problématique importante puisque la prévalence, selon toutes les études qui sont réalisées de façon régulière, reste aux alentours de 8 % de la population. Les escarres génèrent une prise en charge complexe et un coût non négligeable, que ce soit à l’hôpital ou à domicile. Le traitement des escarres consiste en des soins infirmiers avec l’utilisation de tous les pansements que nous avons à notre disposition, régulièrement améliorés par les industriels. Aujourd’hui, nous réfléchissons à agir avant l’apparition des escarres. La prévention repose sur des mesures classiques connues de tous que sont la mobilisation du patient, les changements de position, l’utilisation de supports adaptés au lit comme au fauteuil, la nutrition, l’hydratation. »
 
Des pansements hydrocellulaires siliconés multicouches dans la prévention
« Nous analysons actuellement dans la littérature internationale, l’utilisation de pansements hydrocellulaires siliconés multicouches dans la prévention qui devront être utilisés de manière raisonnée. C’est pourquoi la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations et la Société Française de l’Escarre ont réuni un comité qui a élaboré des recommandations qui paraîtront début 2020 sur la prise en charge des patients avec des pansements prophylactiques. L’idée est de les utiliser sur des patients à très haut risque, qu’ils soient en réanimation, en chirurgie ou dans certains services de médecine, notamment les patients âgés. Les études déjà réalisées à l’étranger sont impressionnantes en ce qui concerne la réduction du risque de survenue d’escarres quand les patients sont soignés avec des pansements prophylactiques sur ces proéminences osseuses que sont le sacrum et le talon. »
 
Prise en Charge des plaies, vers le tout numérique ?
« En France, de nombreuses expériences de télémédecine sont en cours, des réseaux fonctionnent très bien à Caen, Montpellier, Toulouse ou Bordeaux. Des échanges et des partenariats se créent, notamment avec la ville, les Ehpad, permettant une prise en charge très importante. La télémédecine, rentrée dans le droit de la sécurité sociale, va permettre une prise en charge à travers des téléconsultations évitant de déplacer certains patients. Quant au tout numérique dans les plaies et cicatrisations, il s’applique surtout aux logiciels que l’on peut trouver sur les smartphones. Ils sont une aide à la prise en charge des plaies, permettent d’établir des dossiers, d’avoir des photos et d’échanger entre soignants. Le pansement intelligent et connecté est encore au stade de la recherche, les applications de mesure des plaies nous aideront pour mieux suivre la cicatrisation. L’avenir est devant nous », conclut Nathalie Faucher.
 
Retrouvez l’interview de Nathalie Faucher sur la Web Tv Plaies et Cicatrisation réalisée par Acteurs de santé Tv avec le soutien de ConvaTec :
https://www.acteursdesante.fr/webtv/plaies-et-cicatrisations-convatec/1/
@ConvatecFr #Plaieetcicatrisation
 
Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv pour la Web Tv Plaies et Cicatrisations éditée avec le soutien de ConvaTec à l’occasion des Journées Cicatrisations 2020, organisées du 26 au 28 janvier, à Paris, par la Société Française et Francophone Plaies et Cicatrisations.
Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « ACTUALITÉ »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 60 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2020 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact