En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › L'INVITÉ DU MOIS

La chirurgie, c’est du concret

Press Tv News - Acteurs de Santé - vendredi 8 avril 2016
par Gaël de Vaumas

Le Pr Franck Duteille est un des témoins des grandes avancées thérapeutiques. Progrès médical, parcours de soins, télémédecine, chirurgie mini-invasive, il revient sur un exemple concret d’innovation dans les dispositifs médicaux qui ont contribué à l’amélioration des traitements et la qualité de vie des malades. Il est une des figures de la WebTv de l’APIDIM, association regroupant une douzaine d’entreprises spécialisées dans le dispositif médical (DM). Et pourtant, « la médecine n’était pas un rêve d’enfance. Au lycée, on m’avait faire du latin en me disant si tu ne fais pas latin, tu peux pas faire médecine, j’avais répondu c’est pas grave, je veux pas faire médecine » !

Pas seulement des études, on apprend un métier
« j’ai énormément voyagé avec mes parents, en Allemagne, en Afrique où j’ai vu le délabrement, des patients qui avaient des abcès pour lesquels on se sentait complètement impuissant et là, j’ai réalisé que la médecine était utile dans tous les pays. Cette dimension me plaisait, rentrer directement dans quelque chose de concret ». Pour sa dernière mutation, son père militaire rentre d’Allemagne et s’installe à Grenoble. « C’est là où j’ai commencé mes études de médecine. Sincèrement, au début je n’avais pas la notion de spécialité médicale », avoue-t-il.

Le chirurgien est capable à la fin de la journée de dire ce qu’il a fait
« Après mon internat, je ne savais pas trop quelle spécialité choisir. Finalement, j’ai opté pour la chirurgie, parce que j’aime travailler en groupe. Très clairement, je ne me voyais pas tout seul dans un cabinet. Je pense que je serai devenu dépressif », relève-t-il en souriant. « En chirurgie, on parle à des gens, c’est ce  qui me plait et cela corresponds à une échelle de temps. Le chirurgien est capable à la fin de la journée de dire ce qu’il a fait. En général, il sait très bien dans les 2/3 jours qui suivent si ça va ou si ça va pas. » 

A nouveau conduire, manger et s’habiller
« Je me souviens sur une séquelle de brûlure, un patient avait un pouce qui s’était complètement rétracté. Nous avons réalisé une « plastie antrident ». Après l’opération, il est ressorti avec un pouce en position normale. Certes on ne lui avait pas sauvé la vie, mais il pouvait à nouveau conduire, manger et s’habiller et ça, c’est vraiment magique !  

Cette spécialité est extrêmement variée, des enfants aux personnes âgées. Parmi les nouvelles techniques, la thérapie par pression négative est notamment utilisée pour la prise en charge des plaies chez le brûlé. Elle permet d'appliquer la greffe sur la plaie. « Cette technique optimise la cicatrisation et permet de prendre en charge des patients pour lesquels nous étions dans une impasse thérapeutique. Ce traitement en ambulatoire permet au patient, dès sa sortie de vivre normalement. « Je suis ravi de travailler dans un Centre Hospitalier Universitaire, à Nantes, je forme des personnes et j’aime ça ! J’ai toujours l’impression, quand ils quittent le service que nous avons construit quelque chose ensemble ».

Gaël de Vaumas

> Voir l’interview vidéo : www.acteursdesante.fr

> Aller vers la Webtv : www.webtv-apidim.com

Volet Perso

La musique ? Je suis resté attaché à mes amours de jeunesse comme les Rolling Stone ! 

Pour la lecture ? « Je lis souvent des livres d’histoire, en particulier l’histoire autour de Napoléon, jusqu’à Louis Philippe, ces années ont été un véritable changement pour la France ».

Votre drogue ? « La soif d’apprendre, j’ai toujours voulu faire des choses, j’ai fait du parachutisme, de la plongée, je n’ai pas envie d’avoir de regrets » !

Pour illustrer un billet de banque ? « Inès de la Fressange » !

Un autre métier ? « Pilote de chasse » ! 

La réincarnation ?  « Un oiseau ! j’aime les airs et cette liberté qu’on les oiseaux peut-être  un aigle ou un condor dans les montagnes »

Si Dieu existe ?  « j’aimerai qu’il me dise : finalement ta vie a été bénéfique pour les autres ». 

Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « L'INVITÉ DU MOIS »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 60 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2019 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact