En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › REPORTAGES

Plus de 2 Français sur 3 mal informés sur l'innovation thérapeutique

LIR - jeudi 29 novembre 2012 - Mis à jour le 17 juin 2013
par Gaël de Vaumas

Selon le premier baromètre LIR/Ifop de l’innovation thérapeutique en France, 63% des personnes interrogées sur la définition de l’innovation thérapeutique évoquent la mise au point de traitements mieux adaptés à la vie quotidienne ; 58%, l’émergence de nouveaux médicaments et 46%, l’amélioration des techniques chirurgicales. Par ailleurs, 69% des Français se disent mal informés au sujet de ces avancées. Pour les dix années à venir, les maladies où les progrès sont envisagés sont à 54% les cancers et à 52% la maladie d’Alzheimer. Les Français indiquent qu’ils souhaitent que la recherche en oncologie se concentre autour des cancers de l’enfant (40%), des tumeurs du cerveau (35%), des leucémies (30%) et du cancer du poumon (29%).

En ce qui concerne les améliorations possibles de l’innovation thérapeutique en oncologie, 65% des personnes interrogées font état d’un souhait très clair en faveur d’une augmentation des chances de guérison devant la possibilité de mieux vivre au quotidien (19%) et la prolongation de la vie ou encore une meilleure prise en charge de la douleur, deux avancées marginalement citées (8% chacune).

« La demande de mieux vivre au quotidien s’accentuera dans les années à venir car on vivra la maladie de plus en plus en ville au quotidien et ce, sur une durée plus longue » affirme Christian Saout, président du Collectif Interassociatif de Santé (CISS).

Plus de 2 Français sur 3 estiment être mal informés sur l’innovation thérapeutique dont 10% « très mal ». Parmi les différents acteurs publics et privés, 29% des sondés estiment légitime que les organismes publics tels que la CNAM puissent jouer ce rôle d’informateur, 25% les médias et 23% les médecins généralistes. « Il faut un canal indépendant d’information en santé. Mais il est souhaitable que d’autres existent parallèlement. Lorsque l’information que l’on trouvera sur un site d’industrie sera la même que celle diffusée sur un site public, alors cela redonnera de la confiance à tout le monde et aux patients avant tout » souhaite Christian Saout.

Le LIR est une association rassemblant 16 filiales d’entreprises internationales de recherche en santé.

> Aller vers le site du Lir > ICI

Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « REPORTAGES »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 60 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2019 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact