En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › ACTUALITÉ

Mieux identifier les symptômes des maladies neurologiques pour favoriser leur prise en charge

Press Tv News - Acteurs de Santé - Presse Francophone - jeudi 12 avril 2018
par Gaël & Carla de Vaumas

Près de 8 millions de migraineux, 900 000 malades d’Alzheimer, 200 000 personnes atteintes de la maladie de Parkinson, plus de 100 000 de sclérose en plaques... Et bien souvent, une méconnaissance par le public des symptômes de ces maladies neurologiques d’où un retard pour poser leur diagnostic. « C’est pourquoi la Fédération Française de Neurologie souhaite sensibiliser le grand public à la neurologie pour favoriser la reconnaissance des symptômes des maladies du système nerveux, accélérer leur prise en charge et informer sur la prévention des maladies neurologiques », déclare le Pr Bruno Brochet, CHU de Bordeaux, Président de la Fédération Française de Neurologie (FFN), lors des Journées Neurologiques de Langue Française (JNLF) qui se tiennent à Bordeaux, du 10 au 14 avril.

Un micro-trottoir pour sonder le grand public sur les symptômes des maladies neurologiques
Les neurologues ont sondé à travers un micro-trottoir les connaissances du public sur les maladies neurologiques et leurs symptômes. Si le public sait globalement définir ce qu’est un neurologue et les maladies dont il s’occupe, il est plus hésitant quant aux symptômes qui doivent faire penser à consulter.

Voir le micro-trottoir > ICI
Aussi, la Fédération Française de Neurologie répond aujourd’hui à ses questions. Qu’est-ce qu’un neurologue ? De quelles maladies s’occupe-t-il ? Devant quels symptômes faut-il rapidement consulter ce spécialiste ?
  
Le neurologue, le spécialiste du système nerveux
« Le neurologue est le médecin spécialiste qui s’occupe des malades ayant des pathologies qui touchent le système nerveux - cerveau, moelle épinière et nerfs des membres et des organes. Ce système complexe permet à l’organisme de pouvoir interagir avec l’environnement grâce à la motricité, au comportement et à la pensée »,indique le Dr Thomas de Broucker, neurologue, Centre hospitalier de Saint Denis et membre de la Fédération Française de Neurologie (FFN).
 
De multiples maladies neurologiques aiguës ou chroniques
"Accidents vasculaires cérébraux (AVC), épilepsie, migraines, céphalées, névralgies faciales, troubles du sommeil, de la marche ou de l’équilibre, tumeurs cérébrales ou pathologies chroniques - maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, maladie de Huntington ou sclérose latérale amyotrophique (SLA), sclérose en plaques (SEP) - douleurs neuropathiques..., les maladies du système nerveux sont multiples. « Elles peuvent être vasculaires ou tumorales, infectieuses ou inflammatoires ou encore dégénératives mais aussi métaboliques ou parfois toxiques ou traumatiques", poursuit le Dr Thomas de Broucker. « Le neurologue possède l’expertise pour en faire le diagnostic et assurer une prise en charge du patient dans un environnement à la fois médical, spécialisé, paramédical et éventuellement chirurgical, bien souvent en lien avec l’entourage et les aidants », ajoute le Pr. Bruno Brochet, CHU de Bordeaux, Président de la Fédération Française de Neurologie (FFN).
 
Savoir reconnaitre les symptômes qui nécessitent de consulter un neurologue
« Paralysie du visage, faiblesse du bras, troubles de la parole, céphalée aiguë inhabituelle, perte de connaissance ou convulsions nécessitent une prise en charge en urgence par un neurologue dans les unités neuro-vasculaires à travers un appel immédiat au 15. A côté de ces urgences neurologiques, de très nombreux symptômes peuvent témoigner d’une dysfonction du système nerveux central. Faiblesses et paralysies, tremblements ou maladresses à répétition, troubles de l’équilibre ou de la marche, engourdissements ou fourmillements, maux de tête, troubles visuels sans cause ophtalmique, troubles de la mémoire ou du langage, troubles du sommeil nécessitent de faire un diagnostic pour être pris en charge rapidement », explique le Dr. Thomas de Broucker.
 
Prévenir les maladies neurologiques
La prévention neurovasculaire commence par une alimentation saine et la pratique régulière d’une activité physique car le maintien en forme du système nerveux dépend aussi de la santé des muscles. Selon le Dr Thomas de Broucker, " Bien travailler à l’école et stocker dès le plus jeune âge des informations vont contribuer à fabriquer la réserve cognitive et permettre de retarder, voire même d’empêcher, la survenue de la maladie d’Alzheimer. La consommation excessive d’alcool, le tabac et les drogues comme le cannabis sont à éviter qui peuvent engendrer de graves dégâts sur le système nerveux central. Mener une activité sociale, ne pas rester seul devant sa télévision ou son ordinateur permet à notre cerveau de collaborer avec celui d’autrui et est extrêmement protecteur, notamment chez les personnes âgées." 
Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « ACTUALITÉ »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 58 millions de vidéos vues, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2018 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact