En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › ACTUALITÉ

Hausse du prix : 1ère motivation des fumeurs pour arrêter

Press Tv News - jeudi 11 juillet 2013

Les résultats du baromètre Ifop / NiQuitin® 2013 montrent les principales motivations des fumeurs pour arrêter ou réduire leur consommation : parmi les 25% de fumeurs en France, 42% citent en premier la hausse du prix du tabac, contre 25% en avril 20112, devant l’interdiction de fumer dans la rue (12%) et les messages sur les risques pour la santé (8%), contre 20% en avril 2011.
L’augmentation du prix du tabac est davantage citée par les catégories socioprofessionnelles les plus modestes telles que les employés (51%) et les ouvriers (46%) – contre 26% des professions libérales et cadres supérieurs – dont le pouvoir d’achat en baisse est directement impacté par la prolongation de la crise économique.

« Certains fumeurs ont des fins de mois difficiles et ne peuvent plus se permettre de dépenser 200 euros par mois pour leurs cigarettes. Pour d’autres, il y a un certain seuil symbolique de coût du tabac qui ne doit pas être dépassé. Donc, l’augmentation du prix du tabac aura un impact sur ces profils de fumeurs, mais pas sur tous » indique le Docteur Nadia Lahlou, tabacologue au Groupe hospitalier Paris Saint–Joseph.  
Par ailleurs, l’augmentation du tarif des paquets de cigarettes amènerait 72% des fumeurs à essayer de réduire leur consommation¹ et 55% à arrêter.

Quels moyens permettraient de les aider? 49% des fumeurs auraient recours aux substituts nicotiniques, soit 10 points de plus qu’en avril 20112 et niveau le plus élevé depuis 2006 (37%).

« Les substituts nicotiniques sont un traitement efficace et bien toléré pour aider à arrêter de fumer. Plusieurs formes - patchs, formes orales telles que les pastilles et les chewing-gums- existent ainsi que plusieurs dosages afin que la dose puisse être ajustée aux besoins de chaque fumeur souffrant d’une dépendance physique »
ajoute le Docteur Nadia Lahlou. 40% des fumeurs désireux d’arrêter ou de réduire leur consommation de tabac et possédant un Smartphone jugeraient utiles de recevoir des informations personnalisées grâce à une application.  

72% des fumeurs attendent du soutien de leur entourage personnel et 79% comptent, au global, sur leur médecin. « A chaque consultation de suivi, une évaluation du déroulement de l’arrêt et des problématiques éventuellement associées (irritabilité, insomnie…) est faite, ainsi qu’une mesure du poids et du taux de monoxyde de carbone. Un objectif est fixé à chaque fin de consultation et le patient est encouragé à poursuivre sa démarche » conclut la tabacologue Nadia Lahlou.   

NiQuitin a développé « Stop Tabac Coach », une appli pour aider les fumeurs au quotidien téléchargeable gratuitement > ICI  

Baromètre Ifop / NiQuitin® mené auprès de 504 fumeurs de cigarettes âgés de 18 ans et plus, échantillon représentatif de la population française, extrait du cumul de deux échantillons correspondant à un total de 2 019 personnes, et réalisée par questionnaire auto-administré en ligne – du 23 au 29 avril 2013. Baromètre Ifop / NiQuitin® mené auprès de 518 fumeurs âgés de 18 ans et plus, échantillon représentatif de la population française, extrait du cumul de deux échantillons correspondant à un total de 2 015 personnes, et réalisée par questionnaire auto-administré en ligne – du 12 au 21 avril 2011. Baromètre Ifop / NiQuitin® auprès de 453 fumeurs âgés de 18 ans et plus, échantillon représentatif de la population française, extrait du cumul de deux échantillons correspondant à un total de 1 986 personnes, et réalisée par questionnaire auto-administré en ligne – du 21 au 22 septembre 2006. 

Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « ACTUALITÉ »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 56 millions de vidéos vues au 1er octobre 2017, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création en 2010.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2017 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact