En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK

 › ACTUALITÉ

Journalistes et attachés de presse : une relation de confiance dans la durée

Press Tv News - Observatoire de l'Information Santé - mardi 19 avril 2016
par Gaël & Carla de Vaumas

L’avènement du numérique - des sites web et des réseaux digitaux - ces 5 dernières années, a profondément bouleversé les modes de médiatisation, les habitudes de consommation des médias et par conséquent les pratiques du journalisme et des relations presse. 

L’enquête menée conjointement par Barbara Letscher, Argus de la presse et Stéphanie Chevrel, Capital Image sur « Les nouvelles pratiques du journalisme en santé » met en évidence le bouleversement qui s’est opéré dans le journalisme et qui impacte également les agences de relations presse (RP), partenaires des journalistes. Mais l’humain demeure au cœur de la relation des journalistes et des agences RP, telle a été la conclusion du débat organisé au Press Club de France sur le thème "Nouveaux journalistes recherchent nouveaux attachés de presse’’.

Agences RP, partenaires privilégiés des journalistes 
Dans l'enquête menée par Barbara Letscher, Argus de la Presse avec Stéphanie Chevrel, Capital Image, deux tiers des journalistes affirment travailler régulièrement avec des agences de Relations presse (RP). « On ne peut pas être journaliste aujourd’hui et ne pas travailler avec les agences de Relations presse (RP). Les agences de RP ont toute leur place, d'une part parce que les institutions et les entreprises privées n’ont ni les moyens, ni les ressources pour assumer ce travail qui demande beaucoup de temps et d'autre part, parce qu'elles connaissent nos méthodes de travail », affirme Olivier Robichon, Rédacteur en chef de Prescription Santé.
Retrouvez l’intégralité de son interview
ICI

Une relation de confiance à construire
« Les journalistes sont tellement submergés par le flot de communication que, parfois, ils ont un sentiment d’étouffement et donc de rejet envers les attachés de presse. La relation personnelle est très importante ; elle permet aux journalistes de savoir piocher ce dont ils ont besoin en toute confiance. Cette bonne relation mutuelle, où chacun trouve son intérêt, permet d’exprimer au mieux ses qualités », explique Hubert Coudurier, Directeur de l’information du Télégramme.
Retrouvez l’intégralité de son interview ICI

Un point de vue que partage Christophe Bys, journaliste Management, Ressources Humaines à L’Usine Nouvelle - L’Usine Digitale : « les relations presse, comme toute relation, se créent dans la durée. Etant des personnes exigeantes, les journalistes attendent des attachés de presse d’être disponibles au moment où ils en ont besoin. Rien ne se crée en dehors de la durée. » 
Retrouvez l’intégralité de son interview ICI

Relations presse : un métier à réinventer
Pour Patrick Roger, journaliste à Europe 1, « le métier d’attaché de presse doit se réinventer complètement et apporter une valeur ajoutée pour permettre de fabriquer de l’information. Cette valeur ajoutée consiste à donner au journaliste la bonne information au bon moment et d’y ajouter une valeur humaine. L’échange est crucial pour le journaliste car il se retrouve souvent seul devant son écran d’ordinateur comme seule source. L’être humain a encore toute sa place dans la fabrication de l’information. »
Retrouvez l’intégralité de son interview ICI

Un travail différent avec les médias traditionnels, les nouveaux médias et sur les réseaux sociaux 
Conscientes des nouvelles pratiques des journalistes, certaines agences RP ont su s’adapter pour répondre à leurs attentes. « Nous travaillons de façon individuelle avec les journalistes ‘’papier’’ (quotidiens, magazines), privilégiant les rendez-vous pour leur présenter les sujets très à l’avance. Nous ne devons pas oublier que nous avons la chance en France d’avoir de nombreux magazines qui traitent abondamment les questions de santé, même si les deux tiers de l’information passent aujourd’hui par Internet. Certaines agences RP, comme la nôtre, ont également fortement investi les réseaux sociaux, tout d’abord avec Facebook et LinkedIn, puis Twitter et Instagram. Twitter a investi les salles de rédaction (Newsroom), nous devons continuer dans cette direction. Reste à convaincre nos clients de l'utilité de leur présence sur les réseaux ! », observe Stéphanie Chevrel, co-fondateur et DG, Capital Image.
Retrouvez l’intégralité de son interview ICI

Carla de Vaumas
Journaliste UPF 

Plus d’information 

L’Observatoire de l’information santé : http://www.observatoiredelinfosante.com/

Retrouvez les interviews vidéo : ICI (http://www.acteursdesante.fr)       

Pour suivre l'actualité en direct → Inscrivez-vous dès maintenant !
Les autres publications « ACTUALITÉ »
Edito
Tous acteurs de santé !
Avec plus de 56 millions de vidéos vues au 1er octobre 2017, notre site "acteurs de santé" enregistre une progression que nous ne pouvions imaginer à sa création en 2010.

Depuis, les visiteurs ont pu visionner des témoignages d'experts, de patients, d'aidants, de scientifiques et d'industriels. La rigueur de nos sujets et l'indépendance de nos reportages ont été reconnues par la norme HealthOnNet (HON).

Nous tenons à remercier "les acteurs de santé" qui ont donné de leur temps pour répondre à nos questions et les chercheurs de la Fondation HON pour la pertinence de leurs remarques.Nous voulions délivrer au plus grand nombre des informations de qualité, le score des visites est la réponse que nous attendions.

Gaël de Vaumas.
Copyright 1998/2017 © Press Tv News - Tous droits réservés - Informations légales - Contact